Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La cuiZine de Zeanne
  •  La cuiZine de Zeanne
  • : Blog familial de cuisine, pour partager nos recettes et les garder sous la main.
  • Contact

Texte Libre

"Je pense qu'une sorte de générosité est indispensable quand on est cuisinier, il faut être généreux. Il faut donner, partager et aimer donner et faire plaisir." - Alain DUCASSE

 

 

Rechercher

Archives

21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 11:33
Je peux toujours rêver, non?
 
Un séjour...?
        ... un repas chez Michel Bras, en Aubrac...?
                                                        ...allez, juste un gargouillou...
 Un gargouillou????    

 

le-gargouillou-quel-bonheur.jpg
 
 
Se nourrir de la beauté du monde  (extrait du site bras.fr) link 
 
"Ma vision du monde, je la compose sur l'assiette.
Votre assiette, c'est un fragment de l'univers : c'est un ciel d'orage plombé avec une trouée lumineuse juste au-dessus du puech del pont ; et cela ne peut que s'appeler "ombre et lumière"; c'est un jardin d'automne jonché de feuilles rousses, avec citrouilles et champignons ... ce ne peut être qu'en spirale, orangé, lumineux ; c'est un pré acide vert de pluie et de soleil ... et voici l'assiette jonchée d'un gargouillou vif, juteux, frétillant. Vos yeux absorbent là quelque chose qu'ils perçoivent sans nécessairement le comprendre; et cela n'a guère d'importance.
Vous détaillez le filet sur son coulis d'olives noires ; et vous contemplez l'éclat nacré émergeant du plomb ; au-delà de la perception consciente des aliments présentés, le jeu des formes, des matières, des couleurs et de la lumière insinue en vous une inconsciente beauté, d’autant plus puissante que vous avez confiance en celui qui l'a mijotée ! Et tandis que s'opère en vous cette alchimie visuelle, l'arôme vous pénètre jusqu'aux moelles, et voici que votre corps s'apprête. Le nez s'active. Les fumets suscitent en vous de vastes inspirations. Vos papilles en alerte s'éveillent. Vos mains se mettent alors à l'ouvrage et vous portez à vos lèvres une première bouchée : avant le goût, le toucher.
La texture des mets s'imposent à votre langue, à vos muqueuses : vous percevez le râpeux, le croquant, le mou, le sec, l'imbibé ...
Vous en jouissez tandis que les saveurs se révèlent. Et soudain votre oreille se dresse : ce sont des bulles qui éclatent, une croûte qui crisse, un jus qui gicle ...
Cette symphonie de sensations diffuse en votre corps un plaisir complexe que vous captez fort bien sans nécessairement l'analyser. Comme vous pouvez savourer un concerto en ignorant tout de l'harmonie et du contrepoint, un tableau sans avoir étudier les lois de la couleur, du clair-obscur ..."
 
Quel voyage des sens merveilleux, quelle poésie!
 
Regardez le  documentaire de Michel Lacoste sur Michel Bras,  L'Invention de la cuisinelink
 
Pour la recette:  link   laissons parler le chef:
"Chaque saison, le jardin, le marché, la Nature, nous offrent pléthore de légumes, herbes, feuilles, bulbes... Le gargouillou est une association libre de différentes formes, couleurs et goûts. Choisissez des accords dans une liste sans fin et laissez votre imagination vous buider pour créer le gargouillou qui convient à votre goût."
     
 
Yapluka essayer, se laisser inspirer ...avant d'être riche pour pouvoir y aller? 

Partager cet article

Repost 0
Published by Franorcie - dans Adresses
commenter cet article

commentaires