Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La cuiZine de Zeanne
  •  La cuiZine de Zeanne
  • : Blog familial de cuisine, pour partager nos recettes et les garder sous la main.
  • Contact

Texte Libre

"Je pense qu'une sorte de générosité est indispensable quand on est cuisinier, il faut être généreux. Il faut donner, partager et aimer donner et faire plaisir." - Alain DUCASSE

 

 

Rechercher

Archives

3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 09:55

Des féves dans mon panier d'AMAP, des radis, un avocat mûr à point...j'ai tout ce qu'il faut pour essayer cette nouvelle recette de Yotam Ottolenghi, il ne manque que les graines germées et le quinoa, que j'ai remplacé par de la roquette et du riz nérone (noir, en vente dans les magasins de produits bio). 

 

 CIMG0016-copie-1.JPG

   

Ingrédients (pour 6 personnes) :

 

200 g de quinoa (j'ai remplacé par du riz Nerone) 

500 g de fèves (sans les cosses) fraîches ou surgelées 

2 citrons jaunes

2 avocats mûrs

2 gousses d’ail écrasées

1 botte de radis roses taillés dans le sens de la longueur

50 g de pousses de radis ou de basilic pourpre (je n'en avais pas j'ai mis de la roquette) 

3 cc de cumin en poudre

75 ml d’huile d’olive

½ cc. de piment sec (j'ai mis du piment d'Espelette)

sel et poivre

 

Préparation :

 

Mettre le quinoa dans une casserole d’eau, porter à ébullition et cuire en suivant les instructions du paquet. Egoutter et rincer à l’eau froide, égoutter de nouveau. Réserver.

 

Glisser les fèves dans une casserole d’eau bouillante. Ramener à ébullition puis égoutter. Rafraîchir à l’eau froide et enlever la peau des fèves.

  CIMG0013.JPG

Couper le citron en deux et utiliser une cuillère ou un couteau à pamplemousse pour prélever des demi-segments de citrons (la chair). Les placer dans un saladier. Presser les coques de citrons pour récupérer le reste du jus.

 

Peler les avocats et les couper en tranches fines. Les ajouter au saladier avec le quinoa, les fèves, l’ail, les radis, la moitié des pousses, le cumin, l’huile d’olive, le piment, le sel et le poivre. Mélanger délicatement pour éviter de casser l’avocat. Rectifier l’assaisonnement. Garnir avec le reste des pousses.

 

Quel bonheur à chaque fois de faire une salade de Yotam Ottolenghi: ce qui se mêle dans le saladier est coloré, c'est beau, on voit les différentes textures, ça sent bon.... et dans l'assiette c'est pareil! 



Traduit de l'anglais du livre Plenty de Yotam Ottolenghi

Partager cet article

Repost 0

commentaires