Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La cuiZine de Zeanne
  •  La cuiZine de Zeanne
  • : Blog familial de cuisine, pour partager nos recettes et les garder sous la main.
  • Contact

Texte Libre

"Je pense qu'une sorte de générosité est indispensable quand on est cuisinier, il faut être généreux. Il faut donner, partager et aimer donner et faire plaisir." - Alain DUCASSE

 

 

Rechercher

Archives

25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 11:16

2 aubergines

4 gousses d'ail

2 cc de curcuma

1 cc de cumin

huile d'olive

sel

 

Epluchez les gousses d'ail et coupez les en 3 dans le sens de la largeur.

Coupez les aubergines en 2 dans le sens de la longueur.

Incisez l'intérieur des moitiés d'aubergines sur la longueur et glissez les morceaux d'ail dans l'incision.

Mettez une moitié d'aubergine sur une feuille d'aluminium, saupoudrez de sel et d' 1/2 cc de curcuma.

Arrosez d'un filet d'huile d'olive et fermez la feuille d'aluminium en papillote.

Faites de même pour les 3 autres morceaux.

mettre les papillotes dans un plat à four.

Cuire 50 minutes à thermostat 4.

Déballez les papillotes et retirez la peau des aubergines.

Mettez les aubergines dans un robot avec le cumin et mixez.

Rectifiez l'assaisonnement à votre goût.

 

Recette du Hors série Quelle santé de février 2012

Repost 0
Published by Franorcie - dans Entrées
commenter cet article
24 juin 2012 7 24 /06 /juin /2012 11:37

J'étrenne ma plaque Flexipan pour mini tartelettes.

 

 

 

mini-tartelettes.JPG

 

 

Pâte sablée (pour 24 mini tartelettes)

 

125 g de farine
60 g de beurre coupé en morceaux
1 jaune d’oeuf
25 g de sucre blond de canne

2CS eau

1 pincée de sel

 

Mélanger d'un côté la farine, le sel et le beurre du bout des doigts, et le jaune d'oeuf et le sucre dans un petit bol.

Ajouter 2CS d'eau et pétrir le tout.

J'ai partagé la pâte en 2, j'ai mis 1CS de graines de pavot dans une des moitiés.

Laisser reposer au frais.

Etaler la pâte par 1/4 et faire des ronds de la taille de vos alvéoles.

Cuisson four à 180° pendant environ 15 minutes (bien surveiller jusqu'à ce que la pâte soit dorée)

 

J'ai fait la Lemon curd sans beurre

 

   Tartelettes-citron.jpg

 

 

Quelques graines de pavot pour décorer...

Et voilà! Tout petit et très bon!

 

Astuce: si vous devez les emporter, vous les emportez en kit et vous mettez la lemon curd au dernier moment.

Repost 0
Published by Franorcie - dans Petits gâteaux
commenter cet article
23 juin 2012 6 23 /06 /juin /2012 13:41

Une vieille recette extra simple!  

A préparer à l'avance pour qu'elle soit bien froide.

500 g de courgettes (bio c'est mieux pour garder la peau)

1 bouillon cube de légumes

4 portions de Vache qui rit

Faire chauffer ½ litre d’eau  avec le bouillon cube. Mettre les courgettes coupées en morceaux (je laisse le vert après avoir bien lavé).Quand c’est cuit al dente, mixer les courgettes, le bouillon et les portions de Vache qui rit.

Rectifier l’assaisonnement  si besoin (sel, poivre) et la consistance (rajouter un peu d’eau si besoin).
Laisser refroidir et garder au frais jusqu’à la dégustation.
 

Repost 0
Published by Franorcie - dans Soupes
commenter cet article
21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 11:33
Je peux toujours rêver, non?
 
Un séjour...?
        ... un repas chez Michel Bras, en Aubrac...?
                                                        ...allez, juste un gargouillou...
 Un gargouillou????    

 

le-gargouillou-quel-bonheur.jpg
 
 
Se nourrir de la beauté du monde  (extrait du site bras.fr) link 
 
"Ma vision du monde, je la compose sur l'assiette.
Votre assiette, c'est un fragment de l'univers : c'est un ciel d'orage plombé avec une trouée lumineuse juste au-dessus du puech del pont ; et cela ne peut que s'appeler "ombre et lumière"; c'est un jardin d'automne jonché de feuilles rousses, avec citrouilles et champignons ... ce ne peut être qu'en spirale, orangé, lumineux ; c'est un pré acide vert de pluie et de soleil ... et voici l'assiette jonchée d'un gargouillou vif, juteux, frétillant. Vos yeux absorbent là quelque chose qu'ils perçoivent sans nécessairement le comprendre; et cela n'a guère d'importance.
Vous détaillez le filet sur son coulis d'olives noires ; et vous contemplez l'éclat nacré émergeant du plomb ; au-delà de la perception consciente des aliments présentés, le jeu des formes, des matières, des couleurs et de la lumière insinue en vous une inconsciente beauté, d’autant plus puissante que vous avez confiance en celui qui l'a mijotée ! Et tandis que s'opère en vous cette alchimie visuelle, l'arôme vous pénètre jusqu'aux moelles, et voici que votre corps s'apprête. Le nez s'active. Les fumets suscitent en vous de vastes inspirations. Vos papilles en alerte s'éveillent. Vos mains se mettent alors à l'ouvrage et vous portez à vos lèvres une première bouchée : avant le goût, le toucher.
La texture des mets s'imposent à votre langue, à vos muqueuses : vous percevez le râpeux, le croquant, le mou, le sec, l'imbibé ...
Vous en jouissez tandis que les saveurs se révèlent. Et soudain votre oreille se dresse : ce sont des bulles qui éclatent, une croûte qui crisse, un jus qui gicle ...
Cette symphonie de sensations diffuse en votre corps un plaisir complexe que vous captez fort bien sans nécessairement l'analyser. Comme vous pouvez savourer un concerto en ignorant tout de l'harmonie et du contrepoint, un tableau sans avoir étudier les lois de la couleur, du clair-obscur ..."
 
Quel voyage des sens merveilleux, quelle poésie!
 
Regardez le  documentaire de Michel Lacoste sur Michel Bras,  L'Invention de la cuisinelink
 
Pour la recette:  link   laissons parler le chef:
"Chaque saison, le jardin, le marché, la Nature, nous offrent pléthore de légumes, herbes, feuilles, bulbes... Le gargouillou est une association libre de différentes formes, couleurs et goûts. Choisissez des accords dans une liste sans fin et laissez votre imagination vous buider pour créer le gargouillou qui convient à votre goût."
     
 
Yapluka essayer, se laisser inspirer ...avant d'être riche pour pouvoir y aller? 
Repost 0
Published by Franorcie - dans Adresses
commenter cet article
19 juin 2012 2 19 /06 /juin /2012 15:18

Je me rappelle avoir eu l’eau à la bouche d’envie en lisant le moment où dans un des romans policiers de Donna Léon, le commissaire Brunetti déguste ces lasagnes, une recette de sa mamma…

Le commissaire mange toujours des plats italiens et vénitiens bien appétissants ! J’ai retrouvé la recette dans le livre Brunetti passe à table, livre de recettes des différents romans expliquées par la chef Roberta Pianaro (avec quelques adaptations, sans les artichauts frais, ni les pâtes maison: ça doit bien sûr être encore meilleur!).

J'ai enfin essayé la recette et je n'ai pas été déçue... les autres convives non plus, il n'en est pas resté! 

 

CIMG0054

Il vous faudra :

9  feuilles seches de lasagnes

8 cœurs d’artichauts en boite ou surgelés

200 g jambon blanc

1 gousse d’ail

1CS huile d’olive

Persil

70 g de parmesan

1cc sel

Pour la béchamel :

75 g de beurre

75cl lait chaud

75 g farine

Noix muscade et sel

Béchamel :

Faites fondre le beurre à feu moyen, versez la farine en mélangeant avec un fouet jusqu’à obtenir une crème. Otez la casserole du feu, ajoutez le lait chaud petit à petit. Quand la crème a fondu remettez sur le feu pour faire épaissir, salez si besoin, rapez un peu de noix muscade et laissez refroidir. Si des grumeaux se forment, délayez les avec un fouet.

Farce :

Hachez les cœurs d’artichauts avec le jambon pour faire une farce. Ajoutez l’ail écrasé, le persil et l’huile d’olive.

Montez les lasagnes :

Placer 3 feuilles de lasagnes au fond, recouvrez les de la moitié de la farce, saupoudrez de parmesan. Recommencez avec 3 feuilles, puis l’autre moitié de la farce et la dernière couche de pâtes qui ne sera recouverte que de béchamel et de parmesan
Enfournez au four à 240° pendant 20 minutes, la surface doit être gratinée.

Repost 0
Published by Franorcie - dans Pâtes et risottos
commenter cet article
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 16:14

La badiane (anis étoilé) dans une compote, je n'y avais jamais pensé jusqu'au jour où j'ai trouvé l'idée chez Valérie Cupillard car j'avais des fraises sur le point de tourner de l'oeil!

 

CIMG0040.JPG 

 

La compotée de fraises:

 

Mettez des fraises équeutées et coupées en 2 à compoter doucement pendant 5 à 10 minutes.

Laissez dans la casserole en mettant l'étoile de badiane à infuser dans les fraises.

Selon votre goût et les fruits, vous pouvez mettre un peu de sucre au début de la cuisson ou un trait de sirop d'agave à la fin.

 

La compotée de rhubarbe:

Préparer la rhubarbe en enlevant les fils, la couper en petits tronçons et la laisser dégorger avec du sucre (environ 80g de sucre pour 500g de rhubarbe) pendant...2h ou plus.
Ensuite faire cuire 15 minutes environ à feu doux.
A la fin de la cuisson, mettre l'étoile de badiane et laisser infuser.

Laissez refroidir et reposer avant de la déguster, la badiane pourra bien développer son parfum.

Et pourquoi ne pas mélanger les 2 fruits en rajoutant les fraises à la fin de la cuisson?

Ou bien aussi, accompagner une salade de fraises de compotée à la rhubarbe?

 

 

Repost 0
Published by Franorcie - dans Desserts aux fruits
commenter cet article
16 juin 2012 6 16 /06 /juin /2012 11:37

La tarte au citron...toute une histoire...familiale!

Je vous donne donc LA recette puis la recette que je fais maintenant.

 

Voici la recette originale d'Odette  (et quasi secrète) pour 6/8 personnes avec ses mots et ses explications  (Pour un moule à tarte de 26 cm)

Je vous recommande la technique de la pâte sablée, je l'ai apprise en direct.

 

 

Pâte sablée :

Dans une terrine mélanger:

 

- 150 gr. de beurre ou margarine (un peu ramolli)  

- 1 oeuf entier

- 1 pincée de sel  

- 1/2 paquet de levure alsacienne (c'est comme ça qu'elle disait pour la levure chimique) 

- 2CS sucre

 

Ensuite, malaxer avec le bout des doigts en ajoutant, en pluie, de la  farine (environ 250g)....jusqu'à ce que la pâte n'accroche plus aux doigts.

Mettre la pâte en boule et la laisser reposer un court instant dans un linge fariné.

 

 

Crème au citron:

Dans une casserole mélanger avec une cuillère en bois (j'ai souvent fait le marmiton pour faire la crème!):

 

- 2 oeufs entiers battus           

- 1 tasse de thé de sucre en poudre

- vanille ou sucre vanillé

- 1 citron non traité râpé, avec son jus

- 100 gr. de beurre

 

Remuer à feu doux, sans s'arrêter afin d'obtenir une crème lisse. Bien surveiller qu'elle n'arrive pas à ébullition. Retirer du feu, et continuer à remuer un instant.

 

 

Reprendre la pâte et l'étaler avec un rouleau sur une planche farinée, la disposer dans un moule préalablement beurré.

 

Bien arranger le tour, en faisant éventuellement "la crête de coq" c'est à dire, pincer à égale distance le haut dentelé en le faisant ressortir.

 

Avant cuisson (thermostat 5 pendant 20 mn à peu près), disposer sur le fond un rond en papier Albal sur lequel on verse des lentilles ou haricots secs (moi je mets des pois chiches, plus gros), afin que ce fond reste plat .

 

Pendant la cuisson qui doit être incomplête d'abord ( la couleur de la pâte doit être à peine dorée).

 

Retirer le moule du four, ôter délicatement le rond et ses légumes secs, verser la crème tiède sur le fond (ne pas oublier de bien lécher la casserole...là c'est moi qui le dit!)

 

Remettre au four (th. - 5 à 10 mn) en surveillant attentivement la crème: lorsqu'elle fait des petits bouillons il faut retirer tout de suite. En principe, à ce moment, la pâte doit être dorée.

 

Se démoule facilement. Se mange tiède ou froid selon le goût.

 

 

 

C'est très très bon, mais....les dernières fois que j'ai fait la "vraie" recette j'ai trouvé la crème au citron: pas assez citronnée, trop sucrée et un peu grasse...et oui mon palais et ma digestion ont évolué...

 

Donc je partage à 100%  les goûts de Clea qui dit :

 

-" moins de pâte, plus de garniture ;
- pas de cuisson au four pour la garniture, uniquement à la casserole façon lemon curd : onctuosité assurée ;
- beaucoup de citron, moins de sucre ;
- un petit diamètre (20 cm), plus d’épaisseur pour la crème;
- surtout pas de meringue !"

 

La recette de la Lemon curd sans beurre

 

Sa recette "ultime":

http://www.cleacuisine.fr/tartes/tarte-au-citron-la-recette-ultime/

 

Pour la meringue, il y aura toujours 2 clans!

 

Repost 0
14 juin 2012 4 14 /06 /juin /2012 11:30

Voici la recette de Brownie de la Hummingbird Bakery, une des meilleure patisserie de Londres (http://hummingbirdbakery.com/).

 

P1030304

 

 

Ingrédients

200 g de Chocolat

175 g de beurre

325 g de sucre

3 oeufs

130 g de farine

 

Recette

Préchauffez le four à 170°.

Faites fondre le chocolat et le beurre.

Dans un saladier mélangez énergiquement le sucre et les oeufs.

Ajoutez le mélange beurre-chocolat.

Ajoutez la farine.

faites cuire le gateau 30-35 min.

 

P1030306

P1030311

 

 

 

Glacage (optionnel)

200 g de sucre glace

75 g de beurre

30 g de cacao

150 de cream cheese (saint moret)

 

Laissez le beurre refroidir.

Mélangez le beurre, le sucre et le cacao (attention le sucre glace et le caco sont très volatiles!) 

Battre le mélange avec un batteur.

Ajoutez la cream cheese et battre à nouveau pendant au moins 5 min.

 P1030228

 

Repost 0
Published by lacuizinedezeanne - dans Chocolat
commenter cet article
12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 22:36

Celà faisait longtemps que je voulais essayer des recettes à base de pâte de haricots rouges, je ne m'attendais toutefois pas à ça! La pâte est sucrée et ressemble à de la crème de marrons... Cette recette fait réellement ressortir le goût de la pâte de haricots rouges avec une texture fondante, voire coulante... un délice! (moi qui ne suis pas très patisseries asiatiques...)

 

 P1030117

Ingrédients

250 g de pâte de haricots rouges

3 oeufs

150 g de beurre

60 g de farine

100 g de sucre

 

Recette

Faites fondre le beurre avec la pâte de haricots rouges.

Dans un saladier mélangez les oeufs et le sucre.

Ajoutez la pâte de haricots rouges.

Ajoutez la farine.

Versez la préparation dans des moules à muffins.

Cuire 15 min à 170°. 

A déguster tièdes ou froids.

 

P1030110P1030112

Repost 0
Published by lacuizinedezeanne - dans Desserts et gâteaux...
commenter cet article
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 22:37

 

Comme ils sont mignons...ne vous y fiez pas...incendie en bouche imminent!  

 CIMG0020

La plus grande prudence s'impose!

 

J'ai trouvé ces quelques recommandations: leur force est dans les graines et la membrane, donc:

 

 

-pour un plat très épicé: hachez-les

-pour un plat moyennement épicé: coupez-les en 2

-pour un plat peu épicé: laissez-les entiers

 

 

 

 

Dans une salade, enlevez les graines et les membranes avant de l'émincer, c'est un travail d'orfèvre...sans vous frotter les yeux après!

 

Et puis, comme ils s'achètent par barquette entière dans les épiceries asiatiques, congelez-les bien propres et secs et

utilisez-les au fur et à mesure. Vous pouvez en mettre plusieurs dans un petit sac, ils ne collent pas entre eux.

 

Repost 0
Published by lacuizinedezeanne - dans Ingrédients
commenter cet article