Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La cuiZine de Zeanne
  •  La cuiZine de Zeanne
  • : Blog familial de cuisine, pour partager nos recettes et les garder sous la main.
  • Contact

Texte Libre

"Je pense qu'une sorte de générosité est indispensable quand on est cuisinier, il faut être généreux. Il faut donner, partager et aimer donner et faire plaisir." - Alain DUCASSE

 

 

Rechercher

Archives

30 décembre 2014 2 30 /12 /décembre /2014 21:27

Cette recette est une interprétation rapide d'une recette d'Ottolenghi (dans le Cookbook, enfin en français!): Poulet au safran, au miel et à la rose.

4 blancs de poulet

2 oignons hachés finement

4 CS huile d’olive

1 cc gingembre en poudre

1 cc cannelle en poudre

1/2 cc curcuma

le jus d’un citron

4 CS eau

2 cc sel

1 cc poivre noir moulu

100 g de noisettes

3 CS 1/2 de miel

2 CS d’eau de rose

Mélanger dans un plat : les oignons hachés, l’huile, le gingembre, la cannelle, le curcuma, le jus de citron, l’eau, le sel et le poivre. Ajouter les blancs de poulets coupés en morceaux. Bien remuer pour enrober de marinade. Laisser mariner entre 1/2h et 1h.

Dans une poêle, faire toaster les noisettes. Les concasser grossièrement. Réserver.

Dans un petit bol, préparer le mélange miel/eau de rose.

Mettre le poulet dans une poêle avec la marinade et laisser mijoter. Quand le poulet est cuit, rajouter le mélange miel/eau de rose et laisser encore un peu mijoter. Mettre les noisettes au dernier moment.

Déguster; accompagné de riz basmati, de couscous ou encore de quinoa.

J'essayerai bientôt la recette originale, mais là déjà tout le monde s'est régalé! L'eau de rose apporte un parfum nouveau...

Repost 0
Published by lacuizinedezeanne - dans Recettes Ottolenghi
commenter cet article
25 juillet 2014 5 25 /07 /juillet /2014 11:00

Pour les amoureux de l'aubergine: cette soupe aux 2 aubergines, grillées et poêlées au citron est vraiment très agréable à cette saison et très rafraichissante.

3 grosses aubergines
3 CS d'huile d'olive
1 l de bouillon de légumes (ou eau)
le jus d’1 citron bio
le zeste d’1 citron bio
une petite poignée de coriandre fraîche
sel et poivre

Découper 2 aubergines en 2 dans la longueur, les déposer sur un plat allant au four face vers le haut, puis les faire griller à 200°C pendant 20 à 40 minutes, en surveillant, jusqu’à ce que la chair soit tendre. Les sortir du four et laisser refroidir.

Pendant que les aubergines grillent au four, découper en cubes de 2 cm de côté la troisième aubergine. Faire chauffer l’huile d’olive dans une poêle à feu moyen, puis ajouter la moitié de l’aubergine. Faire frire, en remuant régulièrement, jusqu’à ce que tous les côtés aient bruni. Réserver sur une assiette, et saler.

Quand les aubergines grillées sont refroidies, faire une incision au couteau puis récupérer la chair à la cuillère, en évitant de prendre des morceaux de peau avec. Découper grossièrement la chair en morceaux, puis l’ajouter à une cocotte avec le bouillon, le jus de citron, du sel et du poivre.

Porter à ébullition, puis baisser le feu et laisser mijoter pendant 30 minutes.

Ajouter les cubes d’aubergine frits puis laisser cuire pendant encore 5 minutes.

Rectifier l’assaisonnement.

Servir dans des bols, avec la coriandre fraîche et des zestes de citron.

Repost 0
15 janvier 2014 3 15 /01 /janvier /2014 10:44

Encore un plat qualifié par Ottolenghi de "réconfortant"! Son nom est "mejadra".

Pour 6 personnes:

250 g de lentilles vertes

4 oignons (700g)

200 g de riz basmati

25 cl d'huile de tournesol

2 CS d'huile d'olive

3 CS de farine

Epices:

2 cc de graines de cumin

1 1/2 de graines de coriandre

1/2 cc de curcuma

1 cc1/2 de quatre-épices

1 cc1/2 d cannelle

1 cc de sucre

sel et poivre

Cuisson des lentilles:

Versez les lentilles dans une casserole, recourez les d'un gros volume d'eau, portez à ébullition et laissez cuire de environ 15 mn, elles doivent rester croquantes. Égouttez.

Les oignons:

Épluchez et tranchez finement les oignons. Transférez les sur une grande assiette plate, saupoudrez les de farine et de 1cc de sel et mélangez bien avec les mains.

Faites chauffer l'huile de tournesol dans une casserole moyenne à) fond épais à feu vif. Baisez le feu sur moyen à vif et joutez délicatement(l'huile peut sauter!) un tiers de l'oignon tranché. Faites frire entre 5 et 7 mn en remuant de temps en temps avec une écumoire, jusqu’à ce que l'oignon prenne une belle couleur dorée et devienne croustillant. En vous aidant de l'écumoire, transférez l'oignon dans une passoire tapissée de papier absorbant et saupoudrez le d'un peu de sel. répétez l'opération 2 fois avec l'oignon restant, en remettant un peu d'huile si besoin.

Cuisson du riz:

Essuyez la casserole de l'oignon et versez y les graines de cumin et de coriandre. Faites chauffer à feu moyen et laissez griller 1 à 2 mn). Versez alors le riz, l'huile d'olive, les épices, le sucre, 1/2cc de sel et une bonne dose de poivre. remuez pour enrober le riz, puis ajoutez les lentilles cuites et 35cl d'eau. Portez à ébullition, couvrez et laissez mijoter à feu très doux 15 mn.

Retirez la casserole du feu, enlevez le couvercle et couvrez rapidement avec un torchon propre. Remettez le couvercle et réservez 10 mn.

Pour finir, intégrez la moitié de l'oignon frit au riz et aux lentilles et remuez doucement.

Versez dans un plat et garnissez du reste d’oignon frit.

Servir avec du yaourt au concombre ou du yaourt grec nature.

Se mange chaud ou à température ambiante.

Une recette du livre Jérusalem

Repost 0
1 janvier 2014 3 01 /01 /janvier /2014 12:00

Le Père Noël m'a entendue et m'a apporté le dernier livre de Yotam Ottolenghi, en français: Jérusalem. Quel plaisir de le feuilleter, de lire recettes et anecdote, de voir les belles photos, Mais il faut bien faire une recette...par laquelle commencer?

Celle là m'a bien tentée: des saveurs originales, de la couleur, la mention "plat réconfortant" (cela revient sur plusieurs recettes!) et la simplicité finalement, puisque la cuisson se passe au four après la marinade:ça semble long à lire comme ça, mais c'est très facile!

Tous les convives, grands et petits se sont régalés...à refaire!

Pour 4 personnes

10cl de Pastis (Arak, Ouzo)

4CS huile d'olive

2 CS de jus d'orange frais

2CS de jus de citron fris

2CS de moutarde à l'ancienne

3CS de cassonade

2 bulbes de fenouil (500g)

4 cuisses de poulet (1,3kg environ) coupées en 2

4 clémentines non épluchées (400g) coupées en tranches de 0,5cm d'épaisseur

1CS de thym

2CC 1/2 de graines de fenouil

sel, poivre

persil plat ciselé pour décorer

Fouettez le Pastis, l'huile, les jus d'orange et de citron, la moutarde et la cassonade dans un grand saladier, ajoutez 2cc1/2 de sel et 1cc1/2 de poivre noir. Battez bien et réservez.

Préparez le fenouil, coupez chaque bulbe en 8 quartiers. Mettez les dans le liquide réservé, ainsi que les morceaux de poulet, les tranches de clémentines, le thym et les graines de fenouil. Remuez bien avec les mais, et laissez mariner au frigo quelques heures ou toutes une nuit (si vous êtes très pressés, sautez cette étape...mais c'est dommage!).

 

Préchauffez le four à 220°. Transférez le poulet, côté peau vers le haut, et sa marinade sur un grand plat à four ou sur la plaque à pâtisserie de votre four. Il ne faut faire qu'une seule couche (environ 30x37).

 

Enfournez pour environ 40mn jusqu'à ce que le poulet soit coloré et bien cuit. Sortez le plat du four.

Disposez le poulet, le fenouil et les clémentines dans un plat, couvrez et gardez au chaud. Versez les liquides de cuisson une petite casserole sur feu moyen, portez à ébullition et laissez mijoter jusqu'à réduction d'un tiers environ.
Arrosez le poulet de sauce chaude, décorez de persil ciselé et servez.

(j'ai sauté cette étape et gardé tout le liquide)


Accompagnez de riz ou de boulghour.

Poulet rôti aux clémentines, fenouil et Pastis(Ottolenghi)Poulet rôti aux clémentines, fenouil et Pastis(Ottolenghi)
Poulet rôti aux clémentines, fenouil et Pastis(Ottolenghi)
Repost 0
2 octobre 2013 3 02 /10 /octobre /2013 10:45

 

Je connaissais le gomasio: sel et sésame torréfié ou le zaatar libanais ( Thym, sumac, sésame, sel.)  mais je ne connaissais pas la dukkah!

J'ai découvet la dukkah sur le blog de Clea(dans une recette à essayer!).

 

C' est un mélange de graines, de noix et d’épices du Moyen-Orient en général, d’Egypte en particulier. Il est consommé traditionnellement en trempant du pain frais d’abord dans l’huile d’olive, puis dans le mélange de noix.

On peut la faire soi-même ou l'acheter toute préparée par Yotam Ottolenghi (et oui encore lui !)

 

 

Il vous faut:

 

-des fruits à coques (amandes, noisettes, pistaches...)

-des graines ( sésame, courge, tournesol...)

-une ou 2 épices: en poudre ou en graines

-herbe sêchée, piment, poivre en option

-fleur de sel

 

Torréfier les fruits et graines au four ou à la poele.

Réduire en poudre pas trop fine l'ensemble(garder du craquant) au moulin ou au mortier et conserver dans un pot.
Saupoudrez sur ce que vous voulez à la place du sel : c'est parfait sur des légumes cuits vapeur, les salades...du coup on sale moins et c'est délicieux! 

 

 

Ma dukkah salée:

 

70 g d'amandes

2CS de sésame

1 cc de graines de fenouil

1 cc de cumin en poudre (je n'en avais pas en graines)

1cc de coriandre en poudre (idem)

1 cc de fleur de sel

 

J'ai torréfié à la poêle les amandes, puis à part le sésame en y ajoutant les épices en grain. Laissez vous guider par les odeurs pour éviter de les brûler.

J'ai moulu graines et épices au moulin à café et j'ai concassé grossièrement au couteau les amandes.

 

 

Je recommencerai: je ferai une moins grande quantité pour pouvoir varier les plaisirs et ferai des essais avec d'autres épices.

 

Lancez vous et venez nous partager vos essais réussis!

 

Repost 0
29 septembre 2013 7 29 /09 /septembre /2013 09:33

Je vous ai déjà parlé de Yotam Ottolenghi, dont j'avais découvert la cuisine inventive, colorée et parfumée à Londres.
Il y a déjà quelques recettes sur le blog traduites (avec difficulté...merci Reverso!)  ou trouvées sur d'autres blogs.

 

Et là, je viens d'apprendre qu'un de ses livres: Jérusalem, sort le 16 octobre en français!

 

"Ce livre est un véritable voyage culinaire à travers Jérusalem. Ses auteurs qui y ont grandi, racontent leurs souvenirs gustatifs et gastronomiques de jeunesse. Très documenté, ce carnet de voyage culinaire retrace l'histoire et les traditions de cette ville, au carrefour des cultures orientales et occidentales. Après un parcours historique, on trouvera 145 recettes caractéristiques de la ville avec une entrée par produits : légumes, viandes, poissons, pâtisserie salée.
Taboulé, riz safrané, falafel, rizotto d'orge à la feta marinée, kebab de poisson, Gâteau au sirop de clémentine et d'amande. Des saveurs ensoleillées chargées d'histoire."

 

J'ai hâte !

 

En attendant, je découvre son site et dévore des yeux les photos de ses plats!

 

 

 

Repost 0
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 10:02

Une nouvelle idée de Yotam Ottolenghi.
Seul changement à la recette: j'ai utilisé des coeurs d'artichaut surgelés.

 

 

8 coeurs d'artichauts surgelés  

150 g de feuilles de laitue coupées en bandes d'environ 1cm de largeur
200 g de Mozzarella di bufala
2 c à soupe de persil plat ciselé
2 c à soupe de menthe ciselée
2 c à soupe de basilic ciselé
12 cl d'huile d'olive
La pulpe d'une gousse d'ail
Sel et poivre du moulin

3 citrons non traités
35 g de sucre en poudre

 Cuire les coeurs d'artichauts comme indiqué sur votre paquet. 

Égouttez et laissez-les refroidiir

 

Préparation des zestes de citron confits

 

Avec un économe, épluchez de larges bandes de zestes dans le citron non traité en évitant de la partie blanche. Coupez ensuite en fines lamelles et placez-les dans une casserole (j'ai un zesteur qui fait directement le zeste en "spaghetti").

Pressez le jus du citron dans un verre mesureur et complétez avec de l'eau pour atteindre 10 cl de liquide.

Versez dans la casserole sur les juliennes de zestes de citron et ajoutez le sucre.

Portez à ébullition, sur feu moyen , et faites mijoter 12 minutes environ. Le liquide doit réduire de ¾.

Laissez les zestes refroidir dans le sirop.

 

Préparation de la salade

 

Coupez les cœurs d'artichauts en lamelles épaisses de 2 cm.

Placez dans un plat creux avec les bandes de laitue.

Émiettez la mozzarella par-dessus.Dans un bol à part, mélangez les herbes fraîches avec la pulpe d'ail et l'huile d'olive.Versez ce mélange, juste avant de servir, sur la salade d'artichauts.Ajoutez les zestes de citron confilts avec un peu de sirop. Poivrez et servez.

 

Repost 0
29 décembre 2012 6 29 /12 /décembre /2012 10:56

Une salade toute verte (autant de fines herbes que de cresson) aux parfums orientaux! Merci encore Ottolenghi!

C'est très facile à faire ( mais prévoyez un peu de temps car effeuiller le cresson et les herbes est un peu long....mais ça vaut vraiment le coup!)

Un vrai succès sur la table de Noël!

 

P1010624.JPG 

 

Ingrédients   

 

90 g de cresson sans les tiges plus coriaces

20 g de feuilles de basilic

20 g de feuilles de coriandre

10 g d’aneth

10 g d’estragon

40 g de pistaches non salées légèrement grillées à sec

60 ml d’huile d’olive

20 ml de jus de citron

1 cc d’eau de fleur d’oranger

sel et poivre.  

   

 

Préparation 

 

Laver le cresson, les herbes et les placer dans un saladier.

 

Dans un bol, préparer la vinaigrette en mélangeant l’huile d’olive, le jus de citron, le sel et le poivre et l’eau de fleur d’oranger.

 

Au moment de servir, ajouter la vinaigrette et les pistaches à la salade

 

Recette du livre Plenty

Repost 0
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 10:44
...ça faisait longtemps que je n'avais pas tenté une nouvelle recette de Yotam Ottolenghi...
 
Je l'avais vue dans le livre Plenty et je l'ai trouvée traduite sur le blog De vous à moi.
CIMG0406-copie-1.JPG
 
Recette pour 6 personnes (ou 4 en plat principal):
 
120 ml de vinaigre de riz
40 g de sucre en poudre
1/2 cc de sel
2 gousses d'ail écrasées
1/2 piment frais finement émincé (j'ai utilisé un petit piment oiseau bien débarrassé de ses graines) 
1 CS huile de sésame torréfiée
1 citron vert (zeste et jus)
(200 ml d'huile de tournesol) j'ai utilisé 2 CS d'huile d'olive 
2 aubergines coupées en cubes de 2 cm
250 g de nouilles soba au sarrasin (on les trouve dans les boutiques de produits asiatiques ou biologiques) 
1 belle mangue épluchée et coupée en lamelles
Quelques brins de coriandre ciselés
(Quelques feuilles de basilic émincées) : ce n'est plus la saison...
1/2 oignon rouge émincé finement
 
Commencez par préparer la sauce: dans une petite casserole, chauffez à feu doux le vinaigre, le sucre et le sel, pendant 1 minute pour dissoudre le sucre. Retirez du feu, ajoutez l'ail, le piment et l'huile de sésame. Laissez refroidir. Ajoutez ensuite le zeste et le jus du citron.
 
(Dans une grande poêle, faites chauffer l'huile de tournesol. Faites-y dorer les cubes d'aubergine en trois ou quatre fois. Lorsqu'elles sont dorées, salez et faites refroidir dans une passoire. ) Je n'ai pas voulu faire frire les aubergines, je les ai faites rotir au four à 200° avec 2 CS d'huile d'olive (après tout c'est Ottolenghi qui m'a donné le goût des légumes rôtis!). 
Faites cuire les nouilles dans une grande quantité d'eau salée en mélangeant de temps en temps. La cuisson prend environ 5 à 8 minutes, les pâtes doivent être "al dente". Égouttez et rincez généreusement à l'eau froide. Secouez et laissez égoutter sur un linge.
Dans un saladier, mélangez les nouilles avec la sauce, la mangue, l'aubergine, la moitié des herbes et l'oignon. Vous pouvez réserver cette salade au frais pendant 1 à 2 heures.
Au moment de servir, ajoutez le reste des herbes et mélangez à nouveau.
 
Il faut un peu d'organisation comme dans toutes ces salades: j'ai commencé par préparer les aubergines et je les ai mises au four. Puis la sauce, qui a infusé ensuite.
J'ai coupé l'oignon, la mangue et ciselé la coriandre.
J'ai fait cuire les nouilles Soba.
La magie Ottolenghi est là: les couleurs et les saveurs se mêlent pour un vrai plaisir de salade!
A refaire...
 
Repost 0
3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 09:55

Des féves dans mon panier d'AMAP, des radis, un avocat mûr à point...j'ai tout ce qu'il faut pour essayer cette nouvelle recette de Yotam Ottolenghi, il ne manque que les graines germées et le quinoa, que j'ai remplacé par de la roquette et du riz nérone (noir, en vente dans les magasins de produits bio). 

 

 CIMG0016-copie-1.JPG

   

Ingrédients (pour 6 personnes) :

 

200 g de quinoa (j'ai remplacé par du riz Nerone) 

500 g de fèves (sans les cosses) fraîches ou surgelées 

2 citrons jaunes

2 avocats mûrs

2 gousses d’ail écrasées

1 botte de radis roses taillés dans le sens de la longueur

50 g de pousses de radis ou de basilic pourpre (je n'en avais pas j'ai mis de la roquette) 

3 cc de cumin en poudre

75 ml d’huile d’olive

½ cc. de piment sec (j'ai mis du piment d'Espelette)

sel et poivre

 

Préparation :

 

Mettre le quinoa dans une casserole d’eau, porter à ébullition et cuire en suivant les instructions du paquet. Egoutter et rincer à l’eau froide, égoutter de nouveau. Réserver.

 

Glisser les fèves dans une casserole d’eau bouillante. Ramener à ébullition puis égoutter. Rafraîchir à l’eau froide et enlever la peau des fèves.

  CIMG0013.JPG

Couper le citron en deux et utiliser une cuillère ou un couteau à pamplemousse pour prélever des demi-segments de citrons (la chair). Les placer dans un saladier. Presser les coques de citrons pour récupérer le reste du jus.

 

Peler les avocats et les couper en tranches fines. Les ajouter au saladier avec le quinoa, les fèves, l’ail, les radis, la moitié des pousses, le cumin, l’huile d’olive, le piment, le sel et le poivre. Mélanger délicatement pour éviter de casser l’avocat. Rectifier l’assaisonnement. Garnir avec le reste des pousses.

 

Quel bonheur à chaque fois de faire une salade de Yotam Ottolenghi: ce qui se mêle dans le saladier est coloré, c'est beau, on voit les différentes textures, ça sent bon.... et dans l'assiette c'est pareil! 



Traduit de l'anglais du livre Plenty de Yotam Ottolenghi

Repost 0